Vous êtes ici : Accueil Groupe VĂ©tĂ©rans

D'origine chinoise, le KARATE fut introduit à OKINAWA où il fut développé par des hommes qui n'avaient pas le droit de se servir d'armes. Il fut ensuite exporté au JAPON avant d'être diffusé dans le monde entier, il y a une cinquantaine d'années.

De KARA qui veut dire « vide » et TE qui veut dire « main » (main vide de toute arme et de toute mauvaise intention), le KARATE est essentiellement un art de défense. Il consiste à se protéger d'abord, puis à contre-attaquer de façon efficace et rapide à l'aide de coups de poing, de pied, mais aussi de projections, de luxations etc.&hellipTous les moyens pour la mise hors de combat d'un agresseur sont utilisables. Rien, aucun coup ni aucune prise n'est interdit. A l'entraînement, toutefois, pour qu'un travail avec partenaire soit possible, les coups sont toujours rigoureusement retenus avant l'impact. C'est la règle d'or de tout DOJO de KARATE digne de ce nom.

En pratiquant le KARATE, on peut être tenté par :

- la CULTURE PHYSIQUE qui mobilise toutes les parties du corps aussi bien à droite qu'à gauche

- les KATAS qui représentent des combats fictifs contre des adversaires imaginaires

- la SELF DEFENSE où on utilise toutes les possibilités du corps humain pour parer, frapper, luxer, projeter, étrangler etc.

- le SPORT DE COMBAT qui valorise la performance sportive en excluant toutes les techniques dangereuses pour les deux combattants.

C'est le sport de combat, le KARATE MODERNE qui est le plus médiatisé et pourtant ce n' est que la partie émergée de l'iceberg du KARATE- DO traditionnel qui est une discipline comportant un travail physique et mental, une méthode de self défense et un moyen de développement spirituel .

Ainsi il est tout à fait possible de pratiquer le KARATE après 50 ans, toute forme violente et toute compétition sportive étant exclues. Il faudrait être insensé pour pratiquer PHYSIQUEMENT à 60 ans comme à 20 ans. A l'entraînement « dur » de la jeunesse doit succéder l'entraînement plus « souple » de la vieillesse où on recherche une certaine efficacité malgré un corps moins performant.

Le KARATE VETERANS est basé sur les KATAS.

Le KATA est une sorte de ballet dont le thème est le COMBAT contre plusieurs adversaires imaginaires et la chorégraphie soigneusement réglée par une suite et un enchaînement de défenses et de contre attaques. C'est un savoir- faire inestimable transmis au cours des siècles par les anciens maîtres chinois, okinawaiens et japonais qui ont façonné ces formes ( KATA) pour en faire des « trésors infinis ». La pratique régulière des katas permet d'entretenir FORME, EQUILIBRE, ORIENTATION SPATIALE et MEMOIRE.

De plus les mouvements de défense et de contre attaque contenus dans les KATAS sont travaillés :

-seul (KHION) pour maintenir SANTE, VITALITE, SOUPLESSE et COORDINATION MOTRICE.

-à deux ou à plusieurs (BUNKAI KUMITE) pour acquérir SENS de l'AUTO DEFENSE (esquive, distance, timing, riposte sur points vitaux etc.&hellip)

Les KATAS s'étudient et se pratiquent toute une vie avec des modalités différentes en fonction du niveau, de l'âge et de la santé du pratiquant. Ils font partie de la grande tradition chinoise et japonaise où l'adepte ne cesse de pratiquer et de progresser jusqu'à un âge avancé.

Mais si le KARATE, en tant qu'art martial, apprend à se défendre contre des agresseurs, le KARATE-DO, quant à lui, apprend à faire face son plus grand adversaire :SOI-MEME. Cette Voie (DO) de CONNAISSANCE DE SOI enseigne ainsi à s'adapter aux évènements et aux diverses agressions physiques ou mentales de la vie quotidienne sans interférence ou ajout EMOTIONNEL.

A quoi cela sert-il d'être un redoutable combattant, un champion &hellip face à des situations telles qu'un contretemps, une contrariété, un échec, une mauvaise nouvelle voire un divorce, un licenciement, la maladie ou la mort? « Si on ne peut arrêter les vagues, on peut apprendre à surfer.»

En cheminant sur la Voie, on découvre que si on ne peut changer les évènements, on peut, par contre, changer son ATTITUDE face à ceux-ci.

De plus, dans la pratique du KARATE-DO, il ne s'agit plus seulement de s'améliorer en tant que combattant mais aussi en tant qu 'ETRE HUMAIN. On ne cherche plus à être LE meilleur mais &hellip MEILLEUR : meilleur grand-père, meilleur conjoint, meilleur voisin, meilleures relations avec les autres et avec soi-même. C'est alors que le KARATE-DO devient un ART DE VIVRE en harmonie avec soi-même, avec les autres, avec le monde, avec la vie.

Cette discipline est une rééducation à la fois PHYSIQUE, EMOTIONNELLE et MENTALE qui offre à chaque pratiquant la possibilité de vivre une vie plus pleine et plus HEUREUSE. Car en plus de la santé, c'est le BONHEUR qui est recherché. Or le bonheur n'arrive pas automatiquement. C'est une manière d'être qui doit s'acquérir et, avec de la patience &hellip.. « le verger devient confiture. »

Imprégné de PHILOSOPHIE chinoise et japonaise, le KARATE-DO est aussi un moyen de développement spirituel qui appelle chaque pratiquant à une autre vision de lui-même et de son existence. Arrivé à un certain niveau, il n'y a plus de « moi », il n'y a plus d'adversaires, il n'y a plus qu'un grand VIDE (KARA) duquel TOUT apparaît et dans lequel TOUT disparaît. De même que chaque vague est une expression, une FORME ( KATA ) d'un unique OCEAN, de même chaque ETRE HUMAIN est une forme d'une unique ENERGIE (KI) qu'il doit ressentir EN lui-même afin de ne faire qu'UN avec la VIE.

Comme un train peut en cacher un autre, un KARATE peut en cacher un autre&hellip. : le KARATE-DO, dont l'apprentissage permet aux seniors de devenir des « apprentis SAGES ».

Ne dit-on pas que la vieillesse est le début de la SAGESSE ?

C'est pourquoi, la vieillesse est une OPPORTUNITE au même titre que la jeunesse, mais elle revêt d'autres apparences Et alors que le crépuscule décline, le ciel s'emplit d'étoiles invisibles le jour&hellip..

Culture physique, self défense, art martial, art de vivre, philosophie forment un tout harmonieux dans l'enseignement du KARATE TRADITIONNEL que M. PERRIN, professeur D.E., dispense le mardi et le jeudi de 10 H à 11H 30 au dojo du gymnase Aristide Bergès à SEYSSINET-SEYSSINET.

1 visiteur connect&ecute ! Ce site a été visité 103738 fois !